WEST CORK 12 ans Rum cask, single malt Irish whiskey


Un whiskey irlandais pas trop connu en France ; traditionnellement un peu portés sur le floral, ce whiskey délivre au contraire une belle puissance en bouche avec des notes d’agrumes et de sève.

Une bouteille des plus simples, une étiquette originale, une belle couleur ambrée légère.

Au nez, on sent de la douceur, comme des notes de sucre chaud, presque un barbe-à-papa.

On ne sent pas la puissance des 43° au nez, on dirait un whisky dilué avec trop d’eau.

Un whiskey léger.

En bouche, il n’a pas une consistance particulière, un peu plus de moelleux et de texturé aurait mieux servi l’ensemble.

Les 43° piquent un peu les coins de la bouche, sans doute la finition en futs ayant contenu du rhum il y est pour quelque chose.

Il manque à mon sens un peu plus de structure, comme si le vieillissement avait eu lieu dans des futs pas trop qualitatifs, type un troisième remplissage. Des fûts qui n’ont plus rien à dire… d’autant plus après une triple distillation…

Faut-il croire que la finition « rum » était là pour cacher quelque chose, ou, mieux, pour enrichir un whiskey sans âme ?

Ça se sent en bouche, dommage.

 

La finale est moyennement longue, avec des pointes d’épices qui continuent à caresser l’intérieur du palais et les bords des joues.

 

Il s’agit d’une bouteille qu’il faudra garder pour qu’elle se bonifie avec le temps. L’agressivité des agrumes devrait s’estomper progressivement et lisser l’ensemble pour le rendre plus doux.

En effet, comme c’est souvent le cas, il faut laisser le temps faire son chemin et ouvrir progressivement, au contact avec l’air, les arômes cachées au fond des molécules de ce whiskey irlandais encore peu connu sur le marché français (c’est une copine belge qui m’a offert la bouteille…).

 

Note finale : 7/10

Prix généralement constaté : à partir de 42€