PAUL JOHN Brilliance


Un whisky indien, tiens, ça change un peu.

Une belle bouteille toute élancée, en finesse

46%, non filtré à froid, sans doute du colorant quelque part, si ce n'était pas le cas il y aurait une mention sur l'étiquette.

 

Du fait de la température en Inde, les whiskies la-bas sont supposés vieillir plus vite, avec une plus forte évaporation de l'alcool qui laisse donc un whisky plus doux et moins chargé en éthanol.

Si en Écosse on perd environ 2% par an de volume de liquide dans un fut, en Inde on avoisine les 12/13%.

 

Ce whisky est un jeune whisky, pas plus de 5 ans de vieillissement, mais ça correspond facilement au double en vieillissement standard. Il tient la comparaison avec un 10 ans d'âge écossais.

 

Au nez on sent un bouquet d'épices, de la pomme, du sucre caramélisé et une pointe de banane : c'est une sensation de richesse d'arômes, comme si on nous mettait sous le nez du pain d'épices.

 

En bouche, il y a une franche attaque des 46° d'alcool mais ça s’estompe relativement vite, en laissant un tapis d'astringence dans la bouche, façon tanins dans un Pauillac.

 

En y ajoutant un peu d'eau, le whisky gagne en épaisseur et en texture, ça devient plus agréable en bouche et moins agressif au palais.

Oui, l'ajout d'une demi cuillère d'eau est une bonne idée.

 

Je lis des commentaires sur certains sites d'achat en ligne et, franchement, je trouve qu'ils exagèrent un peu, en trouvant des notes de kiwi et de fruits exotiques en arrière plan.

 

C'est un excellent whisky, très très bon rapport qualité/prix, une belle expérience gustative.

 

Note finale: 7/10

Prix généralement constaté: aux alentours des 55€