MONKEY SHOULDER Blended malt



Voilà un whisky largement sous-estimé et peu connu qui pourtant mériterait de l’être davantage.

Il est tout simplement très bon.

On pourrait dire un rapport qualité/prix exceptionnel.

 

Il ne s’agit pas d’un single malt à proprement parler mais d’un assemblage (blend) de trois single malt : Glenfiddich, Balvenie et Kininvie. 

 

Au nez il est très doux, on sent de la vanille et un peu de poire au loin.

Un bel bouquet de douceur.

On pourrait presque sentir déjà au nez la texture ; il n’y a aucune attaque frontale de l’alcool qui vous brule les narines.

 

Et en bouche c’est vraiment très bon : la texture est soyeuse, la puissance de l’alcool se développe très progressivement et jamais de manière brutale.

J’oserais l’appeler un whisky féminin, à des années-lumière d’un Old Pulteney, assez masculin et vigoureux.

Ici place à la douceur, au calme, à la gentillesse.

 

La finale est moyenne, ça reste bien en bouche mais le bouquet des fleurs s’estompe à l’avantage de l’alcool. Rien de bien grave en définitive.

 

On le trouve un peu partout, notamment dans les supermarchés à des prix très intéressants.

Et à un prix très très compétitif par rapport à d’autres marques : en gros, à ce prix-là, il y a peu de monde qui sait proposer un whisky si bon.

 

Note finale : 8/10

Prix généralement constaté : à partir de 32€