LAPHROAIG Select

Et bien voilà un Laphroaig extrêmement buvable.

Souvent les whiskies de cette distillerie ont un gout phénolique très prononcé, presque médicinal.

Cette fois, l’amertume du fumé domine les débats, sur un fond à peine prononcé de tourbe, assez plaisante.

 

Un nez, c’est fumé, sans aucun doute. En sourdine il y a des traces de sucre glace, un peu d’amande et des céréales variés.

 

On se demande s’il s’agit d’un Laphroaig ou pas, on dirait un Lagavulin jeune ou un Caol Ila Distillers Edition.

 

En bouche, la douceur du fumé explose progressivement dans des nuances assez subtiles et plaisantes.

C’est un excellent whisky, pas l’ombre d’un doute.

Les amateurs de cigares devraient apprécier cette amertume qui flotte.

 

La finale est moyennement longue, l’empreinte olfactive et gustative reste un petit moment en bouche.

 

Laphroaig n’est pas un whisky facile, les amateurs débutants dans le monde du whisky risquent de s’y perdre un peu. Mais cette version est vraiment très bonne, c’est un whisky à avoir dans son armoire à belles boissons.

 

Nota finale : 8/10

Prix généralement constaté : à partir de 40€.