GLENALLACHIE 12 ans


Une belle distillerie pas trop connue des écrans radar, nichée dans le Speyside, à côté d’Aberlour, en pleine campagne.

Une distillerie qui privilégie la qualité à la quantité, puisqu’ils produisent leur whisky à moins que la moitié de leur capacité globale de production.

Dans des temps modernes de course aux millions de litres par heure, il faut le souligner.

 

Au nez, on sent de la matière, c’est dense, doux et engageant. Il y a une note sucrée qui caresse l’ensemble, comme du raisin très très mûr, du marzipan ou de la pâte d’amande si vous préférez.

  

L’alcool est loin, très loin au nez, malgré ses 46°.

 

En bouche, c’est le contraire : l’alcool attaque rapidement la bouche mais sans trop en faire, c’est affirmé mais progressif.

Les notes sucrées se développent aussi, dans une texture à peine huileuse assez agréable.

L’ajout d’une petite dose d’eau le rend davantage buvable : le marzipan se développe davantage avec une pointe d’amertume propre à l’amande. On perd un peu en texture mais on y gagne en arômes, le bouquet devient plus complexe.

 

La finale est longue, les arômes persistent en bouche dans un mix de sucrée et salée.

 

C’est un excellent whisky pour démarrer, j’ai envie d’aller chercher le 18 ans d’âge, que je sens encore plus complexe et texturé.

 

Note finale : 7,5/10

Prix moyen : à partir de 40€

 

Le site de la distillerie: cliquez ici.