Voilà un bon whisky français, dans un marché dominé par les écossais et les irlandais (n'en déplaise aux autres pays...).

 

La couleur est naturelle, un orangé peu soutenu, dans une bouteille un peu trapue mais jolie.

 

Ce whisky est un blend, un assemblage de whisky de malt et de whisky de grain. Il a été brassé, distillé et vieilli en Bretagne, à la distillerie Warenghem à Lannion (je vous invite d'ailleurs, lors de vos séjours en Bretagne, à y faire une petite visite, vous verrez un vrai travail artisanal fait par des passionnées).

 

www.distillerie-warenghem.com

 

Ce whisky peut se boire à l'apéro ou en fin de repas, son fruité ne sera pas pour déplaire en digestif.

 

Au nez, il y a du chêne, incontestablement, un soupçon de pèche, une note aussi de sucré glace. On y retrouve, en aspirant à plein nez, un bouquet de fruits dans une symphonie discrète assez agréable aux narines.

 

En bouche, pas d'attaque d'éthanol façon single malt, mais une douceur maîtrisée sans doute liée au whisky de grain. Malgré ses 42°, la puissance de alcool est toute relative et le whisky s'avère être très agréable en bouche, avec une finale assez persistante et enveloppante, avec beaucoup de tact, de douceur.

Les arômes détectés au nez se mélangent dans un ensemble très harmonieux.

 

Bref, un bon whisky, rien à dire. Simple et efficace.

 

Note finale : 8/10.

Prix : à partir de 21€, en fonction des sites et/ou des boutiques