En cette période de fêtes, pourquoi ne pas choisir un de ce whiskies indémodables, une sorte de « back to basis » pour angliciser un peu la chose.

 

Il s'agit d'un whisky archi-connu, une des meilleures ventes de n'importe quel supermarché.

A juste titre d'ailleurs.

 

C'est un blend, un assemblage de plusieurs whiskies dont la plus jeune ne peut pas être inférieur à 12 ans. Pour les amateurs des indications d'age sur la bouteille, vous y voilà.

 

Lorsque on cherche un whisky à offrir, on tombe souvent sur un choix consensuel, un choix qui fait l'unanimité et qui ne risque pas de nous faire commettre un faux pas.

 

D'une belle couleur ambrée, il y a sans doute du colorant. Et il doit être filtré à froid, les ventes hors norme de cette bouteille ont dû sans doute pousser le service marketing à faire le forcing pour ne pas se permettre l'apparition de "scotch mist" dans le verre, apparition qui pourrait nuire à l'image de « pureté » de la marque.

 

Au nez, ça sent le sucre et les céréales, avec une touche d'amertume quelque part, de manière subtile mais bien présente.

 

En bouche ces arômes s'ouvrent progressivement sans attaquer le palais ; l'éthanol est là mais c'est très agréable et plaisant.

 

La finale est moyennement longue et très appréciable.

 

Contrairement à un Jack Daniel qui a construit son histoire plus sur la forme de la bouteille que sur son contenu, Chivas Regal est un whisky qui a su construire son histoire sur un arôme consensuel qui fédère les goûts du plus grand nombre.

 

La mode étant au single malt, ce whisky est la preuve qu'un bon blend peut largement faire l'affaire pour en apprécier les nuances et les tonalités gustatives.

 

Il permettra au novice de se familiariser avec les whiskies et aux amateur avertis de découvrir à nouveau la simplicité d'un blend bien maîtrisé.

 

Prix moyen constaté : dans les 30 euros

Note : 8/10

 

Lien internet

https://www.chivas.com/en/our-collection/chivas-12