Une belle couleur d'entrée de jeu, pas de colorant ni de filtration à froid.

 

Cette version a passé 15 ans dans des fûts de bourbon puis 25 semaines dans des fûts de sauternes premier cru.

Cette « finition » dans des fûts de sauternes est bien là, dans la couleur comme dans les arômes.

 

Au nez on sent qu'on a un excellent whisky entre les mains : il y a de la matière, de l'épaisseur.

 

On sent que les arômes sont nombreux et les facettes multiples.

 

C'est un whisky complexe, qui s'apprécie avec le temps : les arômes évoluent avec le temps et ce whisky s'améliore chaque fois, on regrette de finir la bouteille un jour.

 

La douceur prend le pas sur la force de l'éthanol.

On sent le miel, la pèche, du sucre glacé.

 

Il y a comme un bouquet printanier en sous face, de la fraîcheur de fruits mûrs.

 

En bouche le côté verdoyant des arômes se développe davantage, il y un peu d'astringence qui enveloppe les côtés de la bouche mais ça reste agréable, il y a une persistance qui dure et qui s'amplifie vers le fond du palais.

 

La texture est soyeuse.

 

La sensation qui persiste est un arôme de citronnade, ça pique à peine mais c'est bien là.

 

Pas de tourbe, même s'il est produit à Islay.

 

C'est un whisky vibrant, reconnaissable parmi des dizaines.

 

Un whisky excellent, qui sort de l'ordinaire mais qui a un prix non négligeable ; pas facile à trouver en France, il faut l'acheter sur Internet sur des sites anglais (quand on arrive à le trouver).

 

Note finale : 8/10

Prix : à partir de 120€ hors frais de livraison.