Une découverte incroyable, c'est vraiment un excellent whisky.

 

Français, du surcoût.

Un assemblage de trois « single malt » français mûris en fut en Charente.

Ça ne me dit pas plus de la qualité, mais quand j'ai décidé de l'acheter -au Lafayette Maison des Galeries Lafayette à Paris - j'ai senti que je faisais un bon coup. Je confirme.

 

Une superbe bouteille, façon flacon de parfum : en verre, bien épaisse, coupée en V.

 

Le whisky est joliment ambré, sans doute un peu de colorant. Pas bien grave.

 

Au nez on sent l'amande et la poire, une touche de raisins sultanines caresse l'ensemble, il y a un zeste de sucre.

 

C'est léger et frais.

C'est doux tout en étant franc dans l'attaque en bouche.

 

Blend, pas blend ?

Peu importe : d'ailleurs, dans la mesure où il s'agit d'un mélange de 3 single malts, on pourrait considérer cette bouteille comme un single malt à part entière.

 

En bouche il y a une belle légèreté soyeuse, il y a de la matière, ce n'est pas un whisky bas de gamme, bien au contraire.

 

A pratiquement 40€ la bouteille, c'est un rapport qualité/prix imbattable, ça pourrait donner du fil à retordre à bien de single malts écossais sur le marché.

 

La finale est moyenne et s'estompe progressivement en laissant une couche alcoolique toute légère en sous fond.

 

C'est un whisky qui peut être bu en apéritif ou en fin de repas, au choix.

 

L'absence totale de tourbe est un plus, aucune trace de fumée non plus, c'est bon, il n'y a rien à dire de plus...

 

Si on devait faire un comparatif avec le vin, on dirait du Montbazillac : ça reste doux et léger tout en étant loin d'un Sauterne et de son corps trop présent et enveloppant.

 

Prix: 39€

Note finale: 8/10