AUCHENTOSHAN American Oak


Une autre belle bouteille d’une distillerie qui ne déçoit pratiquement jamais.

 

Bouteille rectangulaire typique d’Auchentoshan, couleur ambrée, pas d’indication d’âge.

La triple distillation prend pas mal d’arômes lors du processus de distillation, le choix d’excellents fûts est donc une option particulièrement importante pour sublimer le distillat et lui donner le caractère voulu.

 

Au nez, on sent le citron, l’agrume. Une petite douceur sucrée caresse l’ensemble, c’est un mixte entre le miel et la coco ; peut-être un zest de sultanines, presque du sucre glace.

C’est une belle entrée en la matière.

 

En bouche, le citron pique un peu, l’amertume se révèle être plus présente qu’au nez, ça couvre les autres nuances. Le citron s’est transformé en pamplemousse.

 

Un ajout de quelques gouttes d’eau estompe cette présence trop affirmée de l’agrume ; au nez, les choses s’améliorent, ça prend une autre tournure.

En bouche aussi, ça devient plus rond, plus agréable, moins agressif.

La texture gagne en onctuosité, en rondeur.

 

Ce n’est pas le meilleur des Auchentoshan – par rapport par exemple au très classique 12 ans ou à l’extraordinaire Three Woods – mais il garde sa personnalité.

La finition en chêne américain apporte un lot d’épices typique de ce type de bois : avec un whisky qui ne doit pas avoir vieilli trop longtemps, dans les 5/6 ans à mon sens, nous avons un whisky frais et fort, avec une finale moyennement longue.

 

Une belle entrée de gamme avant d’explorer d’autres whiskies de la même distillerie.

 

Note finale : 5/10

Prix généralement constaté : à partir de 29€